Orchestration informatique : gains de performance pour le Cloud

L'automatisation et l'orchestration deux termes souvent galvaudés sont définis et différenciés dans la chronique de l'expert de VMware dans laquelle Alexandre HULGA s'exprime. Digitools utilise cette chronique afin de vous parler de ces outils, courants dans le domaine du Cloud, qui démontrent de véritables bénéfices dans la gestion d'un SI.

0
8743
Orchestration orchestration informatique, gains de performance pour le Cloud computing

Orchestration informatique : ensemble des processus automatiques de coordination et de gestion des systèmes informatiques complexes, des middleware et des services.

C’est une composante de l’automatisation qui permet d’alléger et d’homogénéiser la gestion des infrastructures et des bases de données. Cela dans le but d’optimiser l’efficience de la production des services informatiques délivrés aux utilisateurs.

L’orchestration, agent régulateur qui permet un dynamisme accru des données

L’usage de l’orchestration informatique voit toute sa pertinence dans l’utilisation d’une plateforme de gestion qu’on appelle “Cloud Management Platform” (CMP).

Il s’agit d’une interface entre les utilisateurs et les infrastructures informatiques. Dès lors qu’un utilisateur émet une requête, l’orchestrateur met en œuvre les workflows dans le but de fournir les services informatiques demandés.

À ce stade, l’orchestrateur est nécessaire car il fabrique et gère les workflows. Il garantit alors que les processus soient en accord pour assurer l’interfaçage entre le CMP et l’utilisateur, tel un véritable chef d’orchestre.

Bien distinguer les termes  “Automatisation” & “Orchestration”

D’après les propos d’Alexandre Hulga

L’orchestration s’intéresse à l’organisation du processus technique. Le focus porte sur enchaînement des actions, leur déclenchement, la logique conditionnelle, la planification… Le processus d’orchestration s’appelle un workflow.

L’automatisation concerne l’exécution d’un processus sans intervention humaine, par exemple un workflow d’orchestration. Dans le cas du cloud, le déclenchement est piloté par la CMP. On s’intéresse davantage au résultat final et moins à la construction technique.

Quels sont les bénéfices de l’orchestration informatique ?

Gains de temps et d’argent

L’orchestration permet aux équipes informatiques de s’affranchir de certaines tâches récurrentes dans l’administration des infrastructures.

Ce gain de temps engendre une meilleure productivité qui accroît le retour sur investissement (ROI) du système d’information qui devient plus rentable.

En effet, les équipes sont mobilisées de manière plus efficiente et peuvent ainsi accroître leurs performances sur des tâches plus complexes.

Une fonction pivot

L’orchestrateur a un rôle pivot entre les différentes composantes, de la plateforme Cloud (CMP) et l’IT interne. L’orchestration est une solution complètement intégrée, ce qui engendre des interventions facilitées permettant par exemple :

  • de récupérer une adresse IP à l’extérieur ;
  • de fabriquer un nom de machine concordant à la nomenclature ;
  • d’intervenir sur un équipement physique (Stockage, Load Balancer, switch…) ;
  • de mettre à jour le DNS ou une CMDB.

Des services personnalisés pour une satisfaction accrue des équipes

La bonne intégration de cet outil avec l’existant facilite la conception de nouveaux services mieux alignés sur les besoins des équipes IT et des utilisateurs, cela dans un contexte d’automatisation opérationnelle et fiable :

L’orchestrateur sert à créer le processus technique et la CMP gère sa gouvernance (délégation aux personnes autorisées, approbation, suivi des demandes…).

Ces services associés créent une personnalisation dans le traitement des requêtes utilisateur et réduit le temps de réalisation des demandes. Les équipes peuvent alors se concentrer sur la conception des prochains services en mode automatisé, tout cela géré par l’orchestration qui maîtrise les workflows.


Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos connaissances pouvant être intéressées 🙂